Jean-Pierre Vigier Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Jean-Pierre Vigier député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Suivre l'actu de J.P. Vigier

Newsletter
Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte
Imprimer
Imprimer

Actualités A l'assemblée nationale

//Discours de politique générale de Manuel Valls : la réaction de Jean-Pierre Vigier

Discours de politique générale de Manuel Valls : la réaction de Jean-Pierre Vigier

Jean-Pierre Vigier a assisté ce mardi 8 avril dans l’Hémicycle au discours de politique générale du Premier Ministre Manuel Valls. Voici sa réaction :

 « D’une manière générale, il y a un manque de rupture par rapport à la politique menée par la précédente équipe. On a changé le Premier Ministre mais pas la politique, une politique qui a pourtant été rejetée par les Français lors des dernières élections municipales.

 Sur l’aspect financier des mesures de Manuel Valls, il était tout de même temps de faire redescendre la pression fiscale et les dépenses publiques après deux années de hausses incessantes. Ce n’est qu’un juste retour des choses.

Dans ces mesures, je trouve tout de même un bon point : l’augmentation des bas salaires et la baisse des charges des entreprises. C’est une bonne chose. Mais cela va visiblement se faire au détriment des classes moyennes, des fonctionnaires et des retraités. Ils vont encore trinquer. Ce n’est pas normal.

Enfin, les économies sur les collectivités territoriales m’inquiètent. Ces collectivités dans leurs investissements font travailler les entreprises locales, font vivre de nombreuses familles. C’est un renforcement de la fracture territoriale qui s'annonce. Si l’on ajoute à cela la fermeture annoncée des services publics de proximité dans le cadre des économies de l’État, le Gouvernement va renforcer la dualité entre les territoires.

 Pour ce qui concerne la réforme des structures, Manuel Valls veut diviser par deux le nombre des régions. Cette mesure risque d’être dramatique. Quid de Clermont-Ferrand  ? L’avenir de l’Auvergne va-il se jouer à Lyon ? Lyon nouvelle capitale de l’Auvergne, c’est invraisemblable.

Mais ce n’est pas tout, la suppression des départements est annoncée pour 2021 et le Premier Ministre annonce une refonte de l’intercommunalité. On marche sur la tête. Une région à Lyon, plus de département, de nouvelles intercommunalités. C’est l’agrandissement annoncé de la fracture territoriale. Il n’y aura plus de proximité. Il fallait une réforme de l’intercommunalité mais de façon raisonnée tenant compte à la fois de la spécificité des territoires et des bassins de vie.

Je pense que cette réforme manque de souplesse. Elle peut se comprendre dans les grandes métropoles mais dans les régions rurales comme les nôtres c’est une catastrophe annoncée. On s’éloigne de la ruralité et cela n’est pas acceptable dans notre pays. Où est ici le mot solidarité, notamment entre les territoires.

 Enfin sur les rythmes scolaires, Le Premier Ministre montre qu’il n’entend pas les Français. Il avait là une occasion de revenir sur une mesure très coûteuse et absolument pas adaptée aux territoires ruraux. Tout le monde est contre et Manuel Vals n’a pas entendu cette opposition. Pour les petites communes, cette réforme représente des hausses d’impôt significatives. Manuel Valls parle d’un assouplissement mais il n’en dit pas plus. C’est une suppression qui est attendue par l’ensemble des acteurs concernés par cette réforme. »

Interrogé sur France Bleu Pays d'Auvergne, Jean-Pierre Vigier a donné son analyse. Vous pouvez retrouver cette emission sur : http://www.francebleu.fr/player/embed-share?content=1434299

//////////////////////////////////////////////////////////
L'association

A l'initiative de l'association Ensemble pour la 2eme circo, Jean -Pierre VIGIER a retrouvé des élus [...]

//////////////////////////////////////////////////////////
    Il n'y aucun événement en cours dans l'agenda
    Tout l'agenda [+]
    Jean-Pierre VIGIER Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire