Jean-Pierre Vigier Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Jean-Pierre Vigier député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Suivre l'actu de J.P. Vigier

Newsletter
Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte
Imprimer
Imprimer

Actualités A l'assemblée nationale

//Jean-Pierre Vigier inquiet pour l'agriculture de Montagne

Jean-Pierre Vigier inquiet pour  l'agriculture de Montagne

Voici le texte de la question écrite posée par Jean-Pierre Vigier au Ministre de l'Agriculture au sujet de l'Agriculture de Montagne.
« Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, Mes chers Collègues,

Le thème que je souhaite aborder est celui de la défense de l’agriculture de montagne. Vous souhaitez en 2013 garantir le maintien de l’activité des agriculteurs et développer leur compétitivité en soutenant 6 000 installations. Mais je ne vois pas de mesures positives surgir du budget que vous nous présentez.

Avec 10% de baisse des crédits de la Mission agriculture, et même 30% pour les crédits liés à l’installation, le compte n’y est vraiment pas !

Comment voulez-vous soutenir les petits agriculteurs et les jeunes si comme dans ce budget :
- vous diminuez la dotation pour les Jeunes Agriculteurs de 55 à 51 millions d’euros,
- vous réduisez de moitié les prêts bonifiés Jeunes Agriculteurs,
sans compter :
- la fin des exonérations des cotisations patronales pour les saisonniers agricoles
- la limitation du crédit d’impôt pour les services de remplacement,
- la diminution des crédits à la modernisation des exploitations.
En zone de montagne où nous devons aider l’installation des Jeunes Agriculteurs, la valorisation des produits et des filières courtes :
- les exploitations sont de petite taille et ont aujourd’hui des difficultés à s’en sortir ;
- pourtant 30% de l’économie des Territoires ruraux provient de l’activité agricole.
Si nos petits agriculteurs de montagne disparaissent, c’est tout simplement la vie des territoires ruraux qui disparaît avec eux.
Monsieur le Ministre, quelles sont vos intentions pour aider nos petits agriculteurs de montagne à vivre décemment ? Je vous remercie. »


Réponse de Stéphane LE FOLL, Ministre de l’agriculture, de l’alimentation et de la Forêt :

Stéphane Le Foll, ministre. Sur la question de l’installation, je ne sais décidément pas, y revenant sans cesse depuis hier soir, comment il faut que je m’explique.

Ou le budget est sincère ou il ne l’est pas. Ce que vous avez voté l’an dernier, avec les dotations que vous évoquez, a conduit à 5 000 installations. Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les chiffres. La question vous est donc posée à vous. J’ai, pour ma part, conçu un budget avec un objectif précis : faire mieux, en termes d’installation, que ce que vous avez fait avec la loi de finances pour 2012. C’est notre ambition, et notre budget est sincère car il est calibré pour parvenir, non à 5 000 mais à 6 000 installations, en y mettant l’argent qu’il faut.

Votre problème, monsieur le député, c’est que vous confondez ce qui est inscrit avec ce qui est fait ; moi, je vous explique ce que nous allons faire plutôt que ce qui est inscrit. C’est la différence entre nous deux ce matin, mais je suis sûr qu’à force de me répéter, je finirai par vous convaincre. Nous verrons d’ailleurs, l’année prochaine, les résultats.

Dans ce budget, l’ambition est clairement affichée. J’ai engagé une réflexion et une concertation en lançant les assises de l’installation. Je ne me contente pas d’inscrire des listes d’actions sur des lignes budgétaires : je discute, je concerte, parce que mon ambition est claire : faire mieux que ce qui a été fait. Cela doit vous rassurer, en particulier pour les zones de montagne et l’élevage.

Je connais très bien les zones de piémont et de montagne, et je partage l’idée que l’agriculture est essentielle pour y maintenir une activité. C’est pourquoi les objectifs que nous avons fixés sont focalisés en priorité sur ces zones, où il y a notamment beaucoup d’élevage. Nous sommes parfaitement au clair pour les objectifs ; il vous reste un tout petit effort à faire : intégrer la certitude que ce qui est inscrit sera fait !

//////////////////////////////////////////////////////////
L'association

A l'initiative de l'association Ensemble pour la 2eme circo, Jean -Pierre VIGIER a retrouvé des élus [...]

//////////////////////////////////////////////////////////
    Il n'y aucun événement en cours dans l'agenda
    Tout l'agenda [+]
    Jean-Pierre VIGIER Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire