Jean-Pierre Vigier Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Jean-Pierre Vigier député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Suivre l'actu de J.P. Vigier

Newsletter
Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte
Imprimer
Imprimer

Actualités A l'assemblée nationale

Zones de Revitalisation Rurale

//"La ruralité ne doit pas se réduire à un combat d’arrière-garde gouvernemental"

"La ruralité ne doit pas se réduire à un combat d’arrière-garde gouvernemental"
Deux comités interministériels aux ruralités plus tard, des réformes prennent forme particulièrement celle relative aux zones de revitalisation rurale (ZRR) que le Gouvernement a décidé de glisser dans le  projet de loi de finances rectificatif de 2015. Exit un texte spécifique à la ruralité, une loi qui prenne la mesure de nos enjeux alors qu’il aurait été un signal fort pour nos territoires ruraux. Et les surprises s’enchainent. Le Député Jean-Pierre Vigier, fervent défenseur de la ruralité, ne peut que les dénoncer. Co-auteur, en 2014, d’un rapport parlementaire sur les ZRR, il constate que nombre de demandes issues de son travail approfondi sur ce dispositif rural, n’ont pas été suivies par le Gouvernement et pas des moindres : une proposition consistait à écarter du classement en zones de revitalisation rurale, les communes de plus de 10 000 habitants, afin qu’elles n’empêchent pas le classement de petites communes contigües à celles-ci. En effet, selon la réforme, le classement se fait à l’aide d’un critère démographique sur l’ensemble d’une intercommunalité. Si cette dernière est trop peuplée, l’ensemble des communes, même les plus rurales, ne bénéficient pas du classement. Exit la proposition ! Bercy en a décidé autrement et n’a pas voulu en entendre parler. De même, concernant la proposition d’une période transitoire pour les communes qui ne bénéficieront plus du classement du fait de la réforme, Exit ! Et un amendement du député Jean-Pierre VIGIER, cosigné par une trentaine de parlementaires, n’a pas eu gain de cause. Alors que quelques milliers de communes sortiraient du dispositif. Une sortie progressive aurait permis de mieux accompagner les communes et de faciliter l’acceptabilité de la sortie d’un dispositif qui soutient leurs projets de développement économique, tant au niveau de l’installation de petites entreprises que de médecins, un dispositif qui soutient aussi les associations, en clair un réel dispositif spécifique aux territoires ruraux et orienté sur leur développement. La suppression d’une exonération fiscale en faveur des petites entreprises du monde rural, cette fois-ci glissée dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016, a été contrée de justesse. Un amendement cosigné par Jean-Pierre VIGIER et d’autres députés a permis de sauver cette mesure, pour l’instant.  A quand le prochain exit gouvernemental pour notre ruralité!? 
//////////////////////////////////////////////////////////
L'association

A l'initiative de l'association Ensemble pour la 2eme circo, Jean -Pierre VIGIER a retrouvé des élus [...]

//////////////////////////////////////////////////////////
    Il n'y aucun événement en cours dans l'agenda
    Tout l'agenda [+]
    Jean-Pierre VIGIER Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire