Jean-Pierre Vigier Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Jean-Pierre Vigier député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Suivre l'actu de J.P. Vigier

Newsletter
Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte
Imprimer
Imprimer

Actualités A l'assemblée nationale

ETAT D'URGENCE

//"Rétablir notre sécurité nécessite des mesures rigoureuses"

"Rétablir notre sécurité nécessite des mesures rigoureuses"
Une semaine après le terrifiant attentat de Nice, le projet de loi prorogeant l'état d'urgence était en dernière lecture à l'Assemblée Nationale jeudi 21 juillet. Le député Jean-Pierre Vigier, qui a voté les trois précédents textes prolongeant l’état d’urgence, était encore au rendez-vous de la responsabilité et de l’unité nationale dans la lutte contre le terrorisme. Il a débattu de ses modalités et voté cette prorogation dans la nuit de mardi à mercredi dernier et ce jeudi, tout en regrettant que le Gouvernement n’adopte pas toutes les propositions, pourtant indispensables, pour aller bien plus loin dans cette lutte.
 
Ce projet de loi prolonge ainsi, pour six mois supplémentaires finalement, l’état d’urgence déclaré depuis le 14 novembre 2015. Alors que le Président de la République avait annoncé dans son discours du 14 juillet que l’état d’urgence prendrait fin le 26 juillet, la tuerie de Nice lui a fait comprendre l’aberration d’une telle décision et l’a contraint à demander sa prorogation au Parlement avant la fin de la session extraordinaire.  Ce projet de loi-ci se distingue du précédent par le champ plus étendu des mesures qu’il autorise et que Jean-Pierre Vigier soutient fortement. Le texte rétablit  enfin les perquisitions administratives suspendues en mai, et prévoit la saisie et l'exploitation des données informatiques et des téléphones portables. L'Assemblée a aussi voté la possibilité de fouille des bagages et des véhicules, sans instruction du procureur, sous le régime de l'état d'urgence et les députés ont supprimé, en matière de terrorisme, toute automaticité de réduction de peines, ce qui était une proposition de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015.
 
 En revanche, la quasi-totalité des autres propositions soutenues par le député et permettant de renforcer davantage nos moyens de lutte contre le terrorisme, ont été rejetées : placement en centres de rétention ou surveillance électronique de tout individu dont le comportement constitue une grave menace pour la sécurité nationale, les fichés S notamment, et aussi rétention de sûreté des personnes condamnées pour un crime terroriste et qui continuent à présenter une forte dangerosité à l'issue de leur peine de prison. Le député avait déjà pu présenter une proposition similaire en 2013 lors de l'assignation à résidence de Said Arif à Brioude.
 
L'impunité vis-à-vis de ceux qui nous menacent au quotidien doit cesser.
//////////////////////////////////////////////////////////
L'association

A l'initiative de l'association Ensemble pour la 2eme circo, Jean -Pierre VIGIER a retrouvé des élus [...]

//////////////////////////////////////////////////////////
    Il n'y aucun événement en cours dans l'agenda
    Tout l'agenda [+]
    Jean-Pierre VIGIER Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire