Jean-Pierre Vigier Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Jean-Pierre Vigier député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire
Suivre l'actu de J.P. Vigier

Newsletter
Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte
Imprimer
Imprimer

Actualités A l'assemblée nationale

SEANCE DE QUESTIONS ORALES SANS DEBAT

//Scanner de Brioude : Jean Pierre VIGIER demande la révision du SROS à la Ministre de la Santé

Scanner de Brioude : Jean Pierre VIGIER demande la révision du SROS à la Ministre de la Santé

" Ma question s’adresse à Mme la Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits de la femme.


Peut-être, aviez-vous déjà une petite idée de ma question. J’ai en effet rencontré votre cabinet, à ce sujet, la semaine dernière. Et je vais désormais vous poser une question sur ce sujet, question que je vous avais déjà posée il y a un an.
Ce sujet est, sans surprise, la demande d’un scanner pour le centre hospitalier de Brioude !
En effet, en Haute-Loire, l’offre de soins est insuffisante en ce qui concerne l’accès à un scanner.
Et pour cause, ce département ne dispose que d’un seul scanner, alors que les autres départements en ont deux au minimum.
Or, ce scanner est essentiel pour plusieurs raisons :
1) Le scanner est devenu un examen de base indispensable pour établir les diagnostics et pronostics ;
2) Le centre hospitalier de Brioude a signé une convention hospitalière territoriale avec l’hôpital du Puy-en-Velay, et un accord de coopération avec le CHU de Clermont-Ferrand et l’hôpital d’Issoire.
3) Le service d’urgence de l’hôpital de Brioude accueille plus de 10 000 passages par an et effectue plus de 7000 actes. Un scanner permettrait assurément au corps médical d’établir un diagnostic plus rapide et plus efficace.
4) Le service de chirurgie de l’hôpital de Brioude se développe de plus en plus ;
5) Ce Centre hospitalier ne dispose que d’une seule vacation par semaine pour l’appareil installé à Issoire, ce qui ne permet pas à l’établissement de satisfaire la demande ;
6) Les coûts du transport sanitaire pour rejoindre le scanner le plus proche, sont d’environ 250 000 euros annuels remboursés par la Sécurité sociale. En 3 ans, le scanner serait ainsi payé.
7) La salle dédiée au scanner et l’équipe de radiologues spécialisés existent déjà depuis plusieurs années.
8) S’ajoutent les demandes des établissements privés alentours qui justifient aussi cette nouvelle installation, sans déséquilibrer les offres voisines et en limitant les coûts.
9) L’offre régionale de soins en serait ainsi plus cohérente. Car enfin, ce territoire souffre d’une insuffisance de l’offre de médecine de proximité, dans un espace marqué par un vieillissement prononcé de la population.
Tant d’éléments objectifs en faveur d’un scanner au centre hospitalier de Brioude !
Tant d’éléments auxquels j’espère, l’ARS Auvergne sera attentive ! Elle a récemment commandé une étude sur les besoins en scanner en Auvergne et en Haute-Loire afin de pouvoir peser la demande d’un nouveau scanner. Nous sommes rassurés que la question soit considérée ! Je suis fermement convaincu et j’espère vous avoir convaincu que les arguments que j’ai exposés, permettront de trancher la question favorablement.
Pour toutes ces raisons, je vous demande avec insistance de faire reconsidérer le schéma régional d’organisation des soins actuel qui empêche l’installation d’un nouveau scanner, ou encore d’autoriser à titre expérimental l’installation d’un scanner telle que prévue par le code de la santé publique.
J’attends avec impatience Mme la Ministre, votre accord en faveur de l’octroi d’un scanner à Brioude !"

//////////////////////////////////////////////////////////
L'association

A l'initiative de l'association Ensemble pour la 2eme circo, Jean -Pierre VIGIER a retrouvé des élus [...]

//////////////////////////////////////////////////////////
    Il n'y aucun événement en cours dans l'agenda
    Tout l'agenda [+]
    Jean-Pierre VIGIER Député de la 2ème circonscription de la Haute-Loire